Les CSE et l’écologie

Les CSE gèrent les activités sociales et culturelles pour des millions de salariés à l’échelle de la France. Ces dépenses représentent plus de 11 milliards d’euros par an, dépensées sous forme de voyages, cadeaux, loisirs et événements. Les CSE ont donc une place de choix pour impulser une consommation plus éco-responsable. Mais qu’en est-il dans la pratique ?

La coopérative Représente.org, spécialisée dans l’accompagnement des CSE sur les questions environnementales, a mené l’enquête à l’été 2020.

Le bilan ?

Le constat est unanime :  82% des élus CSE et des salariés estiment que le CSE à un rôle à jouer dans la transition écologique.

Mais paradoxalement, seuls 45% des CSE ont mis en place des activités ou des offres liées à l’écologie.

Autrement dit, la majorité des CSE qui n’ont encore rien initié dans ce domaine.

Pourtant, la mise en place d’alternatives plus responsables que les activités conventionnelles peut être un argument électoral de poids pour les élus du CSE.

En effet, 9 salariés sur 10 souhaiteraient bénéficier d’avantages plus durables. Parmi ces salariés, nous pouvons distinguer 2 types de profils :

  • Les « modérés » qui se satisferaient d’une offre partielle, en complément de l’existant,
  • Les « radicaux » qui souhaiteraient une offre 100% vertueuse (en remplacement de l’offre existante).

L’image de marque d’un CSE pourrait donc tirer profit de la mise à disposition d’offres écologiques. Et d’ailleurs, deux tiers des élus estiment que cela améliorerait l’image du CSE auprès des salariés.  Sans compter la légitimité supplémentaire que leur donnerait ce type de démarche auprès de la direction, notamment sur les sujets RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise).

Mais alors, pourquoi n’y a-t-il pas plus de CSE qui proposent ce type d’offres, pourtant dans l’air du temps ?

L’enquête menée par Représente.org explore également les freins rencontrés par les représentants du personnel. Les trois principaux sont les suivants :  

  • Le manque de budget (pour 41% des répondants),
  • La difficulté à trouver des fournisseurs (38%),
  • Le manque de temps (36%).

Pour découvrir des pistes d’actions et des cas pratiques de CSE engagés, téléchargez le livre blanc « Avantages CSE et transition écologique : des enjeux compatibles ? » en cliquant sur le lien ci-dessous :

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

mood_bad
  • Pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire

    A lire aussi