Les commandes groupées

  • Une commande groupée (également appelé achat groupé) est l’opération par laquelle des acheteurs se regroupent dans l’objectif de commander un produit (ou un ensemble de produits) ; et en vue d’obtenir, par l’apport d’un volume d’achat conséquent, un pouvoir de négociation auprès des fournisseurs. Ceux-ci accordent généralement en échange des remises commerciales (tarifs remisés par rapport au prix public).

Les CSE jouent un rôle d’organisateur de ces opérations pour le compte de leurs bénéficiaires. Il convient néanmoins de distinguer :

  • Les coopératives de consommation : organisme dépendant du CSE et qui procède à de l’achat pour revente (acte de commerce). Il y a donc une avance de trésorerie effectuée par le CSE, une gestion informatique et comptable de l’opération (encaissement, gestion du stock
  • Les CSE sans coopératives : dans ce cas le rôle du CSE est limité à de la gestion administrative de la commande : recherche du fournisseur, communication en amont, lancement de la commande, gestion des bons de commande et des chèques, gestion des relations avec le fournisseur, réception et contrôle de la livraison, distribution, gestion des problèmes… Le CSE est un relai entre les bénéficiaires et le prestataire. Le seul coût pour le CSE est le temps de gestion associée à cette opération (heures passées à organiser la commande groupée de bout à bout pour un élu ou un salarié).

Nous nous intéresserons ici aux CSE qui n’ont pas de coopérative.

Les différents types de commandes

Les CSE organisent tout au long de l’année des commandes, qui peuvent être classées de la manière suivante :

  • Commandes récurrentes : ces commandes interviennent plusieurs fois dans l’année. Elles concernent très souvent des produits alimentaires tels que le vin, des madeleines, du fromage, de la charcuterie, du café… Des produits de consommation courante « à usages réguliers » peuvent également être concernés par ce type de commandes, comme la lessive, le parfum…
  • Commandes saisonnières : ce sont des commandes liées à des évènements spécifiques et/ou à la saison (exemple : chocolats à Pâques, saumon huitres et foie gras à Noël, produits piscine au printemps, coffrets de parfums pour la fête des mères, commandes de cagettes de fruits et légumes en fonction de la saison…)
  • Commandes ponctuelles/one shot : ce sont des commandes qui ne vont intervenir qu’une fois ou 2 dans l’année, sur des produits très ciblés. Exemple : places pour des parcs d’attraction (concerne notamment les CSE qui n’ont pas de billetterie, soit gérée en direct, soit sur une plateforme en ligne), ustensiles de cuisines, coques de téléphone…
  • Commandes spécifiques : ces commandes concernent un produit très ciblé, répondant généralement au besoin d’un nombre réduit de salariés (exemple : coussins de yoga, chaussures de running…). Il arrive également que certaines commandes se fassent à la demande des salariés qui expriment un besoin commun.

Les quelques exemples de produits sont donnés à titre indicatifs. Il existe une multitude d’opérations existantes et envisageables, en fonction de nombreux éléments tels que :

  • La taille du CSE : la « promesse de volume » diffère en effet en fonction du nombre de bénéficiaires gérés par le CSE
  • La capacité du CSE à gérer les opérations de commandes et la distribution (ressources humaines dédiées, heures de délégation pour les élus, logiciel qui gère ces aspects…)
  • La capacité de stockage du CSE (place disponible, possibilité d’accueillir des gros volumes, respect de la chaine du froid et des dates limites de consommation pour les produits frais et périssables…)
  • La localisation du CSE : en fonction des spécificités économiques de la région d’implantation, il pourra y avoir des commandes ciblées sur des produits locaux
  • La politique des élus du CSE : favoriser le développement local, le « fabriqué en France », la promotion de produits et enseignes régionales…
  • La diversité dans la composition du personnel de l’entreprise : cadres/non cadres, niveau de salaire, niveau de diplôme (ingénieur/opérationnels), sensibilité aux questions environnementales, sports et loisirs, pyramide des âges…

C’est un service plébiscité par les salariés !

Les avantages

Les bénéfices de ces opérations sont nombreux :

  • Possibilité d'organiser des opérations sans impact budgétaire (hormis les heures associées)
  • Satisfaire les salariés en leur proposant des produits utiles et de qualité, en privilégiant les prestataires locaux
  • Confiance dans les prestataires proposés (le CSE joue le rôle de tiers de confiance)
  • Praticité du service (livraison sur le lieu de travail)
  • Gain de pouvoir d'achat (des prix négociés et attractifs)
  • Gain de temps
  • Augmentation du volume de vente et du chiffre d'affaire
  • Réduction des coûts de transport
  • Nouveau canal de vente
  • Notoriété

LE CONSEIL ECO-RESPONSABLE

Les commandes groupées sont l’occasion de donner un coup de pouce à vos collègues pour acquérir des produits du quotidien à bas coût, ou au contraire, de les surprendre en proposant des alternatives qui sortent de l’ordinaire.

Dans les deux cas, faire le bon choix en termes de partenaires est crucial pour l’image et l’impact environnemental de votre CSE.

Voici quelques pistes pour interroger la pertinence de votre partenaire :

  • Le produit répond-il à un vrai besoin dans le quotidien de vos collègues ? Va-t-il leur apporter un confort primordial ou risque-t-il de s’entasser dans un coin ?
  • Quels sont les impacts environnementaux du produit sur l’ensemble de la chaîne de valeur (matières premières, production, emballage, livraison) ? La marque a-t-elle mis en œuvre une démarche pour maîtriser au mieux ces impacts ?
  • Où a-t-il été produit, et dans quelles conditions ? Participe-t-il à dynamiser l’emploi local, ou à garantir des rémunérations équitables à l’étranger ?
  • S’agit-il du « mieux-disant » dans le secteur ? Ou bien, existe-il une alternative plus vertueuse sur le plan social et environnemental que vous pourriez promouvoir ?
  • Le produit est-il porteur d’un label crédible ? Jetez un œil ici aux labels recommandés par l’ADEME !

En bref : plutôt que de pousser à la consommation, valorisez des partenaires que vous serez fiers de proposer à vos collègues.

 

Bonus : et si offrir du neuf était passé de mode ? N’hésitez pas à ouvrir les chakras de vos collègues sur l’économie circulaire : reconditionné, location, prêt… Ce sont des solutions à la fois économiques et écologiques, de plus en plus plébiscitées.

Ce conseil vous a été donné par notre partenaire représente.org

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

mood_bad
  • Pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire

    A lire aussi